Journaliste sportif, dirigeant de club, agent de joueurs, personnalité médiatique, Pape Diouf était d’abord un humaniste animé par un combat contre les inégalités sociales, les fractures territoriales et les discriminations raciales. Ce sont ces valeurs et non une quelconque ambition personnelle qui l’ont conduit à accepter la tête de la liste « Changer la donne » aux élections municipales de 2014, composée majoritairement de citoyennes et de citoyens marseillais, souhaitant rompre avec cinquante ans de clientélisme municipal et de ségrégation socio-spatiale. En guise d’hommage, Phocée Med publie un document à la fois inédit et émouvant de Pape Diouf en campagne, entouré de nombreux Marseillais(es) qui sont aujourd’hui au premier plan de la lutte pour le renouveau politique et social de la cité phocéenne. Dans cet extrait, on y découvre un Pape Diouf en meeting, dressant un diagnostic percutant et réaliste sur de l’état de la cité phocéenne, annonçant l’émergence d’une nouvelle ère politique pour la ville. A l’époque, il avait su rassembler autour de lui des figures politiques, associatives et citoyennes qui sont aujourd’hui au cœur des mobilisations et des dynamiques de transformation de la ville. Certes, Pape Diouf ne deviendra pas maire de Marseille. Mais la portée de son message humaniste reste d’une étonnante actualité pour tous ceux et toutes celles qui pensent que « rien ne sera plus comme avant ». Plus que jamais, l’esprit de Pape Diouf irrigue projets et rêves pour l’avenir de la cité phocéenne.